home / Actualités & Événements / Communiqués financiers / 2019 /

Worldline présente ses résultats annuels 2018 et ses ambitions pour 2019 – 2021

Worldline présente ses résultats annuels 2018 et ses ambitions pour 2019 – 2021

Résultats annuels 2018[1] : Atteinte de tous les objectifs

Chiffre d’affaires: 1,720 millions d’euros, en croissance organique de +6,2%

EBO : 391 millions d’euros, soit 22,7% du chiffre d’affaires

En progression de +100 points de base par rapport à 2017

Flux de trésorerie disponible : 207 millions d’euros, +18%
 

Nouveau Plan à 3 ans 2019 - 2021

Croissance organique du chiffre d’affaires: +7% et +8% TCAM[1] vs 2018

Profitabilité : pourcentage d’EBO en progression de +400 à +500 points de base

en 2021 comparé au pro forma 2018

Flux de trésorerie disponible : entre 370 et 410 millions d’euros en 2021, soit une augmentation comprise entre +75% et +95% par rapport à 2018.

Priorité maintenue sur la consolidation européenne des paiements

Bezons, 30 janvier 2019 – Worldline [Euronext: WLN], leader européen dans le secteur des paiements et des services transactionnels annonce aujourd’hui à l’occasion de la Journée Investisseurs de sa maison mère Atos tenue à son siège social de Bezons (France), ses résultats1 pour l’exercice clos le 31 décembre 2018 et ses ambitions pour la période 2019 – 2021, reflétant l’accroissement de son périmètre d’activité suite à la récente acquisition de SIX Payment Services.

 

Gilles Grapinet, Directeur Général de Worldline a déclaré: “Worldline annonce aujourd’hui des résultats 2018 très solides, et en particulier avoir atteint la totalité de ses objectifs annuels. Je suis très fier de la performance de nos équipes, qui en parallèle, ont préparé activement l’intégration de SIX Payment Services et permis le lancement de notre nouvelle société, pleinement  intégrée dès le 1er décembre.
Fort de son leadership Européen reconnu dans services de paiement, Worldline présente aujourd’hui son nouveau plan à 3 ans. Sur la période 2019-2021, Worldline prévoit d’accélérer encore sa trajectoire de croissance rentable, tirant pleinement les bénéfices de sa nouvelle dimension industrielle après avoir doublé en taille et en nombre de pays au cours des quatre dernières années. Notre plan maintient une priorité commerciale appuyée sur les grands contrats d’externalisation de services de paiement ainsi que le renforcement de nos alliances bancaires ; il donne également une priorité très importante à la croissance des paiements en ligne et au commerce multi-canal, et s’attachera comme d’habitude à exécuter très rapidement les plans de synergie avec SIX Payment Services.
Fort de son développement réussi depuis 2014, Worldline vise à renforcer son positionnement de premier plan vis-à-vis de ses clients, ses employés et ses talents et s’affirme plus que jamais comme le partenaire de long terme des banques et des commerçants européens. Tout en se concentrant sur l’intégration de SIX Payment Services, le Groupe, grâce à sa flexibilité stratégique et sa capacité à concevoir des opérations de fusion-acquisition « sur-mesure », continuera d’accorder une très forte priorité à la prochaine vague de consolidation au sein du marché européen des paiements.»

 

 

Résultats annuels 2018[2] : Atteinte de tous les objectifs

Chiffres clés de 2018

Les résultats 2018 du Groupe incluent la performance de Six Payment Services à partir du 1er Décembre 2018. En prenant en compte cette variation de périmètre, le chiffre d’affaires et l’excédent brut opérationnel (“EBO”) de 2018 sont comparés avec le chiffre d’affaires et l’EBO de 2017 à périmètre et taux de change constants, qui sont présentés en Annexe.

La performance de l’année 2018, sur une base comparable à celle de 2017 pour le chiffre d’affaires et l’EBO, est présentée ci-après :

 

 

Chiffres clés de 2018

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018 (1)

2017

% var.

 

 

 

 

 

Chiffre d'affaires*

 

1 720,2

1 619,3

+6,2%

 

 

 

 

 

Excédent Brut Opérationnel*

 

391,1

351,8

+11,2%

% du chiffre d'affaires

 

22,7%

21,7%

+100bp

 

 

 

 

 

Flux de trésorerie disponible

 

207,5

176,0

+17,9%

 

 

 

 

 

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin 2018 et après prise en compte des impacts IFRS 15

(1) : Chiffres non audités, qualifiés de prévisions selon la position-recommandation AMF 2004-04

 

A périmètre et à taux de change constants, le chiffre d’affaires de Worldline s’est élevé à 1 720,2 millions d’euros représentant une croissance organique de +6,2% par rapport à 2017. La croissance du chiffre d’affaires s’est accélérée comme prévu durant l’année avec +6,7% au cours du second semestre 2018 (+7,0% au 4ème trimestre 2018).

L’excédent brut opérationnel (EBO) du Groupe s’est amélioré de +100 points de base, atteignant 391,1 millions d’euros ou 22,7% du chiffre d’affaires, dans la partie supérieure de la fourchette d’objectif fixée pour l’année (entre 22 et 23%).

Le flux de trésorerie disponible de 2018 a atteint 207,5 millions d’euros en augmentation de +17,9% par rapport à 2017.

Performance par Ligne de Services

 

 

Chiffre d'affaires

 

EBO

 

EBO %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En millions d'euros

 

2018 (1)

2017*

% var.

 

2018 (1)

2017*

 

2018 (1)

2017*

Différence

Services aux Commerçants

 

624,3

600,3

+4,0%

 

132,3

124,9

 

21,2%

20,8%

+0,4 pt

Services Financiers

 

777,0

722,3

+7,6%

 

237,1

209,9

 

30,5%

29,1%

+1,5 pt

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

319,0

296,7

+7,5%

 

38,8

39,7

 

12,2%

13,4%

-1,2 pt

Coûts centraux

 

 

 

 

 

-17,1

-22,6

 

-1,0%

-1,4%

+0,4 pt

Worldline

 

1 720,2

1 619,3

+6,2%

 

391,1

351,8

 

22,7%

21,7%

+1,0 pt

* A périmètre constant et taux de change moyens à fin 2018 et après prise en compte des impacts IFRS 15

(1) : Chiffres non audités, qualifiés de prévisions selon la position-recommandation AMF 2004-04

 

Services aux Commerçants

Représentant 36% du chiffre d’affaires total de Worldline, le chiffre d’affaires des Services aux Commerçants a crû de +4,0% organiquement ou + 24.0 millions d’euros et a atteint 624,3 millions d’euros.

La croissance des Services aux Commerçants a été principalement tirée par la division Acquisition Commerçants. La forte accélération de cette division a néanmoins été partiellement compensée par le ralentissement temporaire de l’activité Solution de Terminaux de Paiement.

L’EBO des Services aux Commerçants a atteint 132,3 millions d’euros ou 21,2% du chiffre d’affaires, en croissance organique de +7,5 million d’euros (+40 points de base par rapport à 2017), reflétant la performance du chiffre d’affaires et des effets positifs des intégrations de MRL Posnet et de Digital River World Payments.

 

Services financiers

Représentant 45% du chiffre d’affaires total de Worldline, le chiffre d’affaires des Services Financiers s’est établi à 777,0 millions d’euros, en croissance organique de +54,7 millions d’euros soit +7,6% par rapport à 2017. Chacune des quatre divisions a contribué à cette croissance, avec de solides volumes de transaction, des ventes de licences et une forte activité de projets.

L’EBO des Services Financiers a atteint 237,1 millions d’euros (30,5% du chiffre d’affaires), en croissance organique de +150 points de base ou +27,2 millions d’euros comparé à 2017. Cette performance découle d’une diminution des coûts suite à la mise en place du plan de synergies d’equensWorldline et des bonnes dynamiques commerciales dans chacune des 4 divisions.

Mobilité & Services Web Transactionnels

Représentant 19% du chiffre d’affaires de Worldline, le chiffre d’affaires de Mobilité & Services Web Transactionnels s’est élevé à 319,0 millions d’euros, en croissance organique de +7,5% ou +22,2 millions d’euros comparé à l’année dernière. Cette croissance a été tirée principalement par les Services Numériques de Confiance et e-Consommateur & Mobilité.

L’EBO de Mobilité & Services Web Transactionnels a atteint 38,7 millions d’euros ou 12,1% du chiffre d’affaires, en baisse de -0,9 millions d’euros ou -120 points de base. Lors du premier semestre, le taux d’EBO de la Ligne de Services a été en effet impacté par une phase d’investissements liée aux nombreux contrats récemment gagnés. Pour absorber les surcoûts transitoires liés à la montée en puissance de ces nouveaux contrats, un important plan d’amélioration a été lancé à mi-année et en conséquence, le taux d’EBO s’est amélioré de +380 points de base au S2 par rapport au S1 2018.

 

Flux de trésorerie disponible

Le flux de trésorerie disponible de 2018 a atteint 207,5 millions d’euros en augmentation de +17,9% par rapport à 2017. Cette performance a été atteinte tout en absorbant la plupart des coûts de transaction SIX Payment Services et des coûts de mise en œuvre de la deuxième année du plan de synergies d’equensWorldline.

 

Nouveau Plan à 3 ans 2019 - 2021

Ambition 2021

 

Le Groupe a pour ambition d’atteindre :

·         Croissance organique du chiffre d’affaires : entre +7% et +8% TCAM (CAGR) vs 2018

·         Profitabilité : une amélioration du taux d’EBO (Excédent Brut Opérationnel) comprise entre +400 et +500 points de base en 2021 comparé à celui du pro forma 2018 d’environ 21%[3].

·         Flux de trésorerie disponible : entre 370 et 410 millions d’euros en 2021, représentant une augmentation comprise entre +75% et +95% par rapport à 2018

 

Pour atteindre son ambition 2021 le Groupe se concentrera sur les principaux leviers suivants :

·         Tirer profit de la taille et du leadership européen de Worldline désormais acquise dans les Services aux Commerçants

·         En Services Financiers, tirer pleinement les avantages compétitifs et les économies d’échelle de notre position de leader industriel

·         En Mobilité & Services web transactionnels : poursuivre notre forte croissance dans des marchés prometteurs en continuant à y apporter notre expertise de paiement, de gestion de forts volumes de données et de changements réglementaires rapides

Plan à trois ans des Services aux Commerçants

Tirer profit de la taille et du leadership européen de Worldline désormais acquise dans les Services aux Commerçants

 

Suite à l’acquisition de SIX Payment Services en Novembre 2018, Worldline est désormais le plus grand acquéreur non-bancaire en Europe continentale avec une part de marché d’environ 10% et une position de numéro 3 pour l’acceptation des paiements en ligne européens. Fort de ses positions de leader sur de nombreux marchés, notamment en Suisse, en Autriche et au Benelux mais aussi en Inde, la division Services aux Commerçants du Groupe entend pleinement saisir les avantages désormais liés à sa taille et à son positionnement renforcés, à la fois dans les services de paiements physiques et sur internet.

S’appuyant sur un mix unique de solutions et de produits, tel que sa solide solution d’acquisition transfrontalière, sa plateforme omnicanal à la pointe de la technologie « One Commerce Hub », ou sa nouvelle gamme innovante de terminaux de paiement, Worldline anticipe que la division Services aux Commerçants sera le moteur de la croissance du Groupe sur les trois prochaine années avec une croissance organique du chiffre d’affaires dans le haut de la fourchette attendue pour la période 2019-2021.

Durant les trois prochaines années, l’EBO des Services aux Commerçants devrait fortement s’améliorer, en démarrant au bas d’une fourchette 20%-30% en 2018 (pro forma) pour atteindre le haut de cette fourchette en 2021, grâce à de fortes synergies avec SIX Payment Services[4] (2), la contribution du programme d’efficacité opérationnelle TEAM2, une taille accrue et une proportion de paiements en ligne plus élevée.

 

Plan à 3 ans des Services Financiers

Tirer pleinement les avantages compétitifs et les économies d’échelle de notre position de leader industriel

Le plan à 3 ans de la division Services Financiers vise à s’appuyer pleinement sur sa position de leader incontesté en Europe établi depuis la fusion avec Equens en 2016, position qui a été encore renforcée par l’acquisition des activités correspondantes de SIX Payment Services, ainsi que sur son portefeuille d’offres unique couvrant tous les types de paiements, les solutions de banque en ligne et les solutions de sécurité pour les paiements internet.

Sur cette base, et au-delà des bénéfices tirés de l’augmentation structurelle des volumes, la croissance du Groupe dans les Services Financiers devrait s’appuyer sur les leviers suivants:

·         Ventes croisées et fertilisations au sein des nouvelles bases clients intégrées;

·         Conduite proactive de campagnes de vente afin de promouvoir les produits et services innovants ;

·         Conduite d’une forte activité projet, en lien avec les changements réglementaires ou plus récurrente, notamment dans les paiements en ligne et mobiles, les plateformes d’accès sécurisés aux comptes bancaires conformes à la norme DSP2 et les technologies de paiements instantanés.

De plus Worldline compte maintenir une attention commerciale forte sur les nouvelles opportunités de grands contrats d’externalisation de traitement de transactions de paiement avec les banques, qui reflètent une tendance de fond solide portée par des politiques d’optimisation de coûts, la recherche d’un meilleur « time to market », et les changements de priorités opérationnelles et informatiques des communautés bancaires.

Ainsi, et après plusieurs trimestres de forte croissance du chiffre d’affaires au cours des deux dernières années, Worldline anticipe désormais que le chiffre d’affaires de la division Services Financiers devrait croître au-delà de 5% sur la période 2019 – 2021, en accélération par rapport à l’hypothèse antérieure d’une croissance de 3 à 5%.

Au-delà des importantes synergies attendues de la fusion avec SIX Payment Services[5] et de l’amélioration de la profitabilité provenant du programme TEAM2, l’EBO de Services Financiers devrait aussi bénéficier d’un levier opérationnel plus important et de la phase 2 du plan de synergies avec equensWorldline, qui vise une amélioration complémentaire de l’EBO de 15 millions d’euros additionnels en rythme annuel d’ici 2021. Au total, le Groupe s’attend à ce que le taux d’EBO de la division Services Financiers passe du haut de la fourchette 20-30% pro forma 2018 à plus de 30% en 2021.

 

Plan à 3 ans de Mobilité & Services Web Transactionnels

Poursuivre notre forte croissance dans des marchés prometteurs en continuant à y apporter notre expertise de paiement, de gestion de forts volumes de données et de changements réglementaires rapides

La croissance attendue pour la division Mobilité & Services Web Transactionnels s’appuie sur un solide portefeuille d’opportunités commerciales, notamment pour les solutions d’Open payment pour les transports publics, les solutions de traçabilité et les plateformes de gestion des contacts clients. Le Groupe a l’intention de promouvoir fortement ces services prometteurs à sa large base de clients bancaires et commerçants. Il compte aussi utiliser sa couverture géographique plus large, notamment dans la région « DACH » (Allemagne, Autriche, Suisse) ainsi qu’en Europe Centrale et de l’Est. Avec la croissance des volumes sur les plateformes existantes, ces dynamiques supporteront la croissance de la division Mobilité & Services Web Transactionnels, attendue dans la moyenne du groupe au cours de la période 2019-2021

Le taux d’EBO de Mobilité & Services Web Transactionnels devrait s’améliorer graduellement vers les 15% à 17% à travers une focalisation sur les offres les plus rentables, un effet d’échelle sur les plateformes les plus importantes et l’optimisation de l’exécution des contrats.

Priorité maintenue sur la consolidation européenne des paiements

S’appuyant sur ses relations étroites dans le secteur des paiements en Europe et sur son profil financier particulièrement solide, le Groupe a l’intention de continuer de porter une priorité très importante à la consolidation du marché des paiements en Europe, comme il l’a déjà pu le faire récemment dans les Services aux Commerçants avec l’acquisition transformante de SIX Payment Services et dans les Services Financiers par la création d’equensWorldline.

Comme démontré lors des 4 dernières années, Worldline a une capacité unique pour concevoir des transactions « sur mesure », qui satisfont les attentes des banques européennes et des communautés bancaires lorsqu’elles s’interrogent sur leurs options stratégiques concernant le futur de leurs actifs et de leurs activités de paiements. Ce savoir-faire est renforcé par la flexibilité stratégique de Worldline et sa capacité prouvée de création de valeur tant pour les « banques-clientes » que pour les « banques-actionnaires », tout en prenant en considération leurs contraintes spécifiques de gouvernance et réglementaire.

Sur la base du nombre élevé d’opportunités de consolidation industrielle des paiements en Europe, notamment au sein de certaines des plus importantes économies européennes, Worldline confirme la priorité stratégique majeure que représente la croissance externe pour les 3 prochaines années.

 

Objectifs pour 2019

 

En ligne avec l’ambition pour 2021, les objectifs 2019 sont les suivants :

Chiffre d’affaires

Le groupe prévoit une croissance organique de son chiffre d’affaires, à périmètre et taux de change constants comprise entre 6% et 8%.

Excédent Brut Opérationnel (EBO)

Le Groupe a l’objectif d’atteindre une marge d’EBO comprise entre 23% et 24%[6]

Flux de trésorerie disponible

Le groupe a l’ambition de générer un flux de trésorerie disponible compris entre 275 et 290 millions d’euros, incluant les coûts de mise en place des synergies.

 

Présentation et Webcast

La présentation sera disponible ce jour à 14h30 CET sur le site internet de Worldline Worldline.com dans la rubrique « investisseurs ».

La présentation du « Plan à 3 ans de Worldline » par Gilles Grapinet Directeur Général, Marc-Henri Desportes, Directeur Général Délégué et Eric Heurtaux, Directeur Financier, qui se déroulera lors de l’Investor Day d’Atos, sera retransmise en direct ce jour par webcast sur les site respectifs d’Atos et de Worldline à 15h00 CET.

Vous pouvez rejoindre le webcast des présentations sur Atos.net et Worldline.com, rubrique investisseurs.

                                                         

Annexe :

Réconciliation du chiffre d’affaires publié et du chiffre d’affaires à périmètre et taux de change constants

   

Chiffre d'affaires

               

En millions d'euros

 

2017 Statutaire

IFRS 15

Transferts internes

Effet de Périmètre

Effet de change

2017*

Services aux Commerçants

 

535,5

-0,7

-1,8

+75,9

-8,6

600,3

Services Financiers

 

708,3

-9,2

 

+23,9

-0,7

722,3

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

350,0

-31,7

+1,8

-0,0

-23,4

296,7

Worldline

 

1 593,9

-41,5

0,0

99,8

-32,8

1 619,3

*à périmètre constant et taux de change moyens 2018, et après prise en compte des impacts IFRS 15

   

EBO

               

En millions d'euros

 

2017 Statutaire

IFRS 15

Transferts internes

Effet de Périmètre

Effet de change

2017*

Services aux Commerçants

 

112,3

 

-0,3

+16,0

-3,1

124,9

Services Financiers

 

202,1

 

 

+8,0

-0,3

209,9

Mobilité & Services Web Transactionnels

 

43,6

 

+0,3

+0,0

-4,2

39,7

Coûts centraux

 

-22,6

   

 

 

-22,6

Worldline

 

335,4

0

+0,0

+24,0

-7,6

351,8

*à périmètre constant et taux de change moyens 2018

·         La norme IFRS 15 « Produits des activités ordinaires tirés des contrats conclus avec des clients » est entrée en application au 1er Janvier 2018 et son impact sur le chiffre d’affaires de 2017 est de -2,6%.

·         Les transferts internes correspondent à des transferts et reclassements de certains contrats entre Services aux Commerçants et Mobilité & Services Web Transactionnels.

·         Les effets de périmètre correspondent à :

o    Dans Services aux Commerçants :

§  L’ajout de SIX Payment Services (1 mois), de MRL Posnet et de Digital River World Payment (10 mois) et 

§  La déduction de Paysquare Belgique (3 mois)

o    Dans Services Financiers :

§  L’ajout de SIX Payment Services (1 mois), First Data Baltics (9 mois) et Diamis (12 mois)

§  La déduction de Chèque Services (6 mois)

·         Les effets de change traduisent principalement la dépréciation du Peso argentin et des monnaies asiatiques par rapport à l’Euro.

 

Prochain évènement

20 février 2019        Résultats annuels 2018

Contacts

 

Contact Investisseurs Worldline

David Pierre-Kahn

Email: David.pierre-kahn@worldline.com

Contact Communication Worldline

Sandrine van der Ghinst

Email: sandrine.vanderghinst@worldline.com

 

Avertissements

Le présent document contient des informations de nature prévisionnelle auxquelles sont associés des risques et des incertitudes, y compris les informations incluses ou incorporées par référence, concernant la croissance et la rentabilité du Groupe dans le futur qui peuvent impliquer que les résultats attendus diffèrent significativement de ceux indiqués dans les informations de nature prévisionnelle. Ces risques et incertitudes sont liés à des facteurs que les sociétés ne peuvent ni contrôler, ni estimer de façon précise, tels que les conditions de marché futures ou le comportement d’autres acteurs sur le marché. Les informations de nature prévisionnelle contenues dans ce document constituent des anticipations sur une situation future et doivent être considérées comme telles. Ces déclarations peuvent se référer aux plans, objectifs et stratégies de Worldline, de même qu’à des événements futurs, des revenus à venir ou encore des synergies ou des résultats qui ne constituent pas une information factuelle à caractère historique. La suite des évènements ou les résultats réels peuvent différer de ceux qui sont décrits dans le Document de Référence 2017 déposé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) le 21 mars 2018 sous le numéro de dépôt D.18-0163 et de son Actualisation déposée auprès de l’AMF le 1er août 2018 sous le numéro d’enregistrement D.18-0163-A01.

Les informations financières du Groupe relatives à l’exercice clos le 31 décembre 2018 figurant dans le présent document ont été élaborées selon le processus retenu pour l’établissement des comptes consolidés mais ne sont pas encore audités. En conséquence, Worldline n’a pas encore obtenu de ses commissaires aux comptes l’assurance que les états financiers seront certifiés sans réserve. Réuni le 29 janvier 2019, le Conseil d’administration de Worldline SA a examiné ces informations financières pour l’exercice clos le 31 décembre 2018 et autorisé la communication de celles-ci. Les comptes consolidés qui seront arrêtés par le Conseil d’administration, prévu le 18 février 2019, tiendront compte, le cas échéant, des éléments significatifs découverts ou survenus postérieurement au 30 janvier 2019 et feront l’objet d’une publication ultérieure. Les données financières présentées doivent donc être, en application de la recommandation AMF 2004-04, qualifiées de données financières estimées.

 

Les croissances organiques du chiffre d’affaires et de l’EBO sont présentées à périmètre et taux de change constants et après prise en compte des impacts d’IFRS 15. L’excédent brut opérationnel (EBO) est présenté telle que définit dans le document de référence 2017. Depuis le 1er janvier 2019, les dividendes payés aux minoritaires ne constituent plus un élément du flux de trésorerie disponible mais sont désormais indiqués sur la ligne “dividendes versés”.

Les Lignes de Services sont composées de Services aux Commerçants (Allemagne, Argentine, Belgique, Brésil, Espagne, Etats-Unis, France, Inde, Luxembourg, Malaisie, Pologne, Pays-Bas, République tchèque, Royaume-Uni, Suède et Suisse), Services Financiers (en Allemagne, Belgique, Chine, Espagne, Estonie, Finlande, France, Hong Kong, Indonésie, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Pays-Bas, Royaume-Uni, Singapour, Suisse et Taiwan), et Mobilité et Services Web Transactionnels (en Allemagne, Argentine, Autriche, Belgique, Chili, Chine, Espagne, France, Pays-Bas, Royaume-Uni).

Worldline ne prend aucun engagement et n’assume aucune responsabilité s’agissant de la mise à jour de l’information contenue dans ce document au-delà de ce qui est prescrit par la réglementation en vigueur.

Ce communiqué ne constitue pas une offre de vente des actions Worldline ou une quelconque sollicitation d’achat ou de souscription d’actions Worldline en France, aux Etats-Unis d’Amérique ou dans aucun autre pays.

 

 

A propos de Worldline

Worldline [Euronext: WLN] est le leader du marché européen dans le secteur des services de paiement et de transaction. L’innovation étant au cœur de son ADN, les offres principales de Worldline incluent l’acquisition commerciale paneuropéenne et nationale pour les entreprises physiques ou en ligne, le traitement sécurisé des transactions de paiement pour les banques et les institutions financières, ainsi que des services transactionnels dans la billetterie électronique et pour les organismes publics nationaux.

Grâce à une présence dans plus de 30 pays, Worldline est le partenaire de paiement de choix des commerçants, des banques, des opérateurs de transports publics, des agences gouvernementales et des entreprises industrielles, pour la fourniture de services numériques de pointe.

Les activités de Worldline sont organisées autour de trois axes : les Services aux Commerçants, les Services Financiers délivrés notamment par equensWorldline et la Mobilité & Services Web Transactionnels. Worldline emploie environ 11 000 personnes dans le monde et son chiffre d’affaires pro forma est estimé à environ 2,3 milliards d’euros par an. Worldline est une société du groupe Atos. worldline.com

 

[1] Taux de croissance annuel moyen

[2] Chiffres non audités, qualifiés de prévisions selon la position-recommandation AMF 2004-04

[3] Chiffres non audités, qualifiés de prévisions selon la position-recommandation AMF 2004-04

[4] Synergies attendues de SIX Payment Services: environ 110 millions d’euros en rythme annuel en 2022, dont environ 25% en 2019 et environ 50% en 2020 (impact sur les Services aux Commerçants et les Services Financiers confondus)

[5] Synergies attendues de SIX Payment Services: environ 110 millions d’euros en rythme annuel en 2022, dont environ 25% en 2019 et environ 50% en 2020 (impact sur les Services aux Commerçants et les Services Financiers confondus)

[6] Avant impact de l’adoption d’IFRS 16